France


Régis Gasnier et Marie Duval Bretagne

La Ligne 8 (15 septembre)

Le 15 juin 2011 nous décidons de joindre St Nolff et Plescop, nos communes d'origine distantes de seulement 18 kilomètres, non pas via le bus direct n°8 à 1,30 euros de l'agglomération mais par l'autre côté du globe, de France en Indonésie et de Patagonie au Canada, soit 64185 kilomètres par voie terrestre et maritime. Environ. Sous cette vue de l'esprit, nous découvrons entre nos deux foyers, alors innocents, un sosie de Phil Collins, un champion de pogo, des pommiers mutants, un dictateur dans une baignoire, des esprits chamaniques, un transsibérien, une ribambelle de yourtes, des Mongoles de Mayenne, des toilettes collectives, une Grande Muraille, un coiffeur racoleur, des Hmongs noirs, une usine à chiens, un hameau flottant, des moines bling bling, des bols d'hémoglobines, une dent de Buddha, des familles en Vespa, des forces de la nature, des trucs en plume, des OVNIs, des bestioles d'Amazonie, la fraicheur de Patagonie, une lagune rouge sang, des mines d'or et d'argent, des lamas, la cumbia, des Kunas, des maisons en plastique, des révolutionnaires, des pyramides antiques, des lutteurs masqués, des cowboys, des indiens, des Elvis, des footballeurs américains, des Français d'Amérique, un chat transsexuel, du fromage en grain... C'est aujourd'hui avec émotion et une grande fierté que nous clôturons la plus belle aventure de notre vie. Alors merci, danke, děkuji, dziękuję, дякую, спасибо, xièxie, cám ơn, ua koj tsaug, or koon, khawp jai, ขอบคุณครับ, terima kasih, obrigado, maltiox, pachi, ta'n tiz, thank you à toi, toi et puis toi aussi de nous avoir encouragés et suivis, et encore merci à ces personnages qui nous ont tant inspirés et nous ont permis de réaliser ce rêve plus gros que nous. Nous sortons de notre errance et vous tirons notre révérence en espérant vous suivre à notre tour. Quoi qu'il en soit, vivons naïfs, vivons légers, vivons curieux... Et surtout, ne nous prenons pas au sérieux !

Régis Gasnier et Marie Duval autour du monde
Article Ouest France
Le projet du voyage Marie Duval et Regis Gasnier
Vos commentaires
Remerciements
Contactez-nous